lundi 19 janvier 2009

It's smelling Cramberries & Chanel N°5.


So, on dirait que ce blog avance un peu. J'ai de plus en plus envie d'écrire, et de plus en plus régulièrement. Donc... Retour à l'école en ce lundi, après une petite semaine de break non-officiel dû à une grippe. C'est de plus en plus ennuyant, mais je dois tenir bon et penser à mes chers et tendres amis de l'autre côté de la frontière qui passent leurs partiels.
[D'ailleurs, bonne merde à eux.]

Ce début de mois aura été un peu chaotique, tout comme ma vie sentimentale et financière actuelle, j'essaye donc de redresser la barre. Et puis le mois prochain, le 13 février 2009, je serai avec Saba et Ash pour le concert des Pussycat Dolls, avec Lady GaGa en 1ère partie, et je suis sur exité à cette idée. Les soldes n'auront en revanche pas donné grand chose, étant donné que je fais du S, et que c'est ce qui part en premier. Déjà que c'est dur d'en trouver en période "normale". Non mais franchement! Sans ségrégation aucune, il devrait tripler leurs stocks de S et de M, parce que les L et les XL sont dans la plus part des cas, ce qui restent sur les bras de tout le monde... Comme si la majorité des clients masculins faisant du shopping n'était pas une majorité à faire du S ou du M... Bref, tout ceci combiné à ma fièvre acheteuse, ça en devient dramatique! Dès que je trouve un vêtement à ma taille qui me plait, je me sens presque obligé de l'acheter! Ce qui, à force, est ruinant.

Je cherche accessoirement de nouvelles bottines, donc si vous en voyez des cools, prévenez moi. [Clémence, ce message est un appel à l'aide pour toi!]

Pour ceux qui n'auraient pas noté la référence, le titre fait écho à une réplique du dernier épisode de Gossip Girl (Dont je suis accro).

XxX


3 commentaires:

Mazanco a dit…

C'est parce qu'ils s'imaginent que tous les Européens sont en surpoids comme les Américains d'où viennent ces fringues!

Blanche B a dit…

Haaan les PussyCat Dolls!
Ca change d'Apocalyptica :p
t'embrasse fort (l)

Ariane a dit…

Merci pour ton soutien intellectuel par delà cette ridicule frontière physique qui nous sépare. En plus, tu me connais, avec la pression que je me mets, j'en ai bien besoin. Continue à prendre bien soin de toi Trésor !